29 avril 2016

Petit pochon chic

 

Notre super baby-sitter part pour d'autres aventures, il fallait donc marquer le coup ! J'ai donc ressorti le très inspirant "Créations en couture pour petits loups et grands rêveurs" de Laetitia Gheno, et me suis lancée sur le "Pochon chic aux oiseaux".

pochon1

J'ai utilisé un reste de jean (celui de ma jupe Madeleine), du coton à pois, et ce magnifique coton "plumes", tous trouvés chez Mondial Tissus. Pas vraiment de difficultés, sauf pour les oiseaux au pochoir, dont je suis assez déçue du résultat car un peu trop grossiers...

pochon2

Pas de grandes difficultés de compréhension mais j'ai quand même eu un peu de mal au début pour savoir à quel endroit faire les ourlets sur le tissu à plumes. Mes anneaux étant trop petits, j'ai rajouté du ruban au bout de la sangle. Et pour la couture d'angle du fond du sac, j'ai fait une couture de 8 cm de large, mais pas à 8 cm du bord (on peut se poser la question).

pochon3

Voila un petit sac très sympa, rapide à faire (une fois qu'on a compris les instructions). Il a beaucoup plu à sa destinataire qui envisage d'y mettre son appareil photo pour partir pour sa grande aventure... donc autant dire que je suis très contente :-)

pochon4


10 avril 2016

Une chemise de bûcheron

Quand j'ai vu la chemise Cliff dans le numéro de Janvier/Février 2016 de la Maison Victor, j'ai immédiatement craqué, comme beaucoup, grâce à son empiècement dos si original. Puis sont venues les soldes chez Mondial Tissus, et j'ai trouvé ce magnifique sergé de coton à carreaux, très doux... je me suis dit, banco, je tente la chemise à carreaux pour Monsieur !

chemiseCliff1

J'ai choisi de découper une taille L. Le temps de préparation est assez long : il y a un grand nombre de pièces, et le plus compliqué, évidemment, c'est la découpe, surtout quand le tissu est tordu : quand le raccord est impeccable sous les bras et qu'on a plus d'un carreau de décalage de l'autre coté... on pleure, et on re-découpe. Autre souci : comme plusieurs personnes ayant fait cette chemise (et pour ma première cousette issue de la Maison Victor), je me suis faite avoir par le fait que les patrons sont conçus pour être découpés sur l'endroit du tissu (et non sur l'envers comme j'en ai l'habitude). Du coup, le sens de boutonnage est inversé, c'est une chemise de femme !

chemiseCliff2

Je me suis fait pas mal de noeuds au cerveau pour la couture de cette chemise, et pas seulement à cause des raccords. Bien qu'il y ait des schémas, les explications ne sont pas toujours limpides je trouve. Par contre, j'ai appris une nouvelle façon de poser un empiecement dos, sans coutures apparentes, dont j'espère me souvenir pour mes prochaines chemises... C'était également la première fois que je faisais des manches avec de vraies "pattes de manches", le résultat fait très pro (mais c'est beaucoup plus long qu'un simple biais).

chemiseCliff3

Au final, je suis vraiment contente du résultat, et Monsieur aussi, alors qu'il n'aurait pas parié dessus au départ. La taille est parfaite (j'avais des craintes car c'est un modèle ajusté, mais c'est impeccable). Et le tissu, doux et léger, est certes compliqué pour les raccords, mais vraiment agréable à porter.

 chemiseCliff4

J'ai mis du temps à oser franchir le pas, mais je me rends compte que maintenant, j'adore coudre pour Monsieur : je me fais plaisir, et ça lui fait plaisir aussi :-)

04 avril 2016

L'Irrésistible, de la Jolie Girafe

Il y a quelques mois, j'ai découvert au hasard de mes pérégrinations sur le Net, les patrons ODV ("On dirait des vrais") de "la Jolie Girafe". J'ai immédiatement été séduite par le ton et par le style, surtout de la chemise "L'Irrésistible". En effet j'adore tout ce qui est ajusté, sauf que ce n'est plus vraiment la mode... J'ai bien quelques chemises de ce style dans ma garde-robe, mais elles ont désormais plus de 15 ans et sont usées jusqu'à la trame (sans jeux de mots). Au point que je me disais de plus en plus qu'il fallait que j'essaie de les copier... mais je n'ai jamais osé me lancer.

irresistible1

Heureusement, j'ai trouvé l'Irrésistible, et je me suis empressée de l'essayer. Son seul défaut à mon sens ? C'est un patron PDF, ce qui veut dire impression et fastidieux assemblage (et pas le plaisir d'avoir une belle pochette papier).

irresistible2
Là, déjà, j'aurais dû me douter de quelque chose...

J'ai choisi de découper une taille M, sans aucune modification (je fais exactement la même taille, 164 cm, que celle préconisée dans le patron, et bien qu'entre le M et le S coté mensurations, j'étais plus proche du M, et il était indiqué, dans le doute, de prendre la taille du dessus). Il y a beaucoup de pièces (10) donc la découpe prend un peu de temps. Beaucoup de pièces sont également surpiquées, parfois deux fois. J'ai utilisé pour ce projet une belle popeline rayée, beige argentée, très légèrement élastique, achetée il y a déjà quelques années à la Maison des Tissus. Je n'en avais qu'1m30 mais tout est rentré parfaitement dedans (et pas de chutes, yeah !)

irresistible3

Je me suis fait quelques noeuds au cerveau pour comprendre le montage du col, bien que l'auteur nous ait fait la gentillesse, outre ses instructions très détaillées, de faire un pas-à-pas sur son blog. Il faut dire que j'ai mis du temps à comprendre que l'arrière du col était froncé et donc que les deux bouts froncés devaient être cousus ensemble ;-) Puis j'ai eu un peu de mal avec les jolis poignets, mais c'est parce qu'ils sont étroits ;)

irresistible7

J'ai même trouvé dans mon stock, alors que ce n'était pas prévu, du biais argenté pour l'ourlet rapporté, qui se marie ainsi très bien avec les rayures argentées du tissu. En une petite huitaine d'heure, j'ai donc fini ma chemise, et je l'ai enfin essayée, totalement confiante. Et là...

irresistible4

... et oui, c'est TROP GRAND !! Je nage complètement dedans, moi qui voulait de l'ajusté, c'est raté !! Ca m'apprendra à ne pas faire de toile...

irresistible6

Je me retrouve bien dégoutée, avec une chemise loin du fit idéal que j'avais imaginé. Il faut croire que j'ai plus maigri que ce que je pensais (et que je ferai bien de remettre mon mannequin de couture à mes vraies mesures, car la chemise rend beaucoup mieux dessus que sur moi... même si, après, j'ai vu que ça baillait quand même aussi dessus...)

irresistible5

Le dos particulièrement ne va pas du tout. Je me suis tout de suite attelée à le resserrer au niveau des pinces les plus centrales, rabotées chacune de 2 bons centimètres. C'est déjà mieux, mais pas encore ça...

Pour ma prochaine version, je ferai une taille S, ça ne fait aucun doute.. et surtout, je ferai bien une toile avant ! Ca m'apprendra, gniark !