Lorsque j'ai acheté ce coupon de coton noir à pois blancs à l'automne dernier (lors d'une vente "délocalisée" en province des Coupons de St Pierre) j'ai immédiatement su qu'il serait pour une robe pour moi. Et quand est venu le moment des cousettes d'été, je n'ai pas mis longtemps à me décider pour une robe "Cami" de Pauline Alice : ma précédente version, à manches longues, est devenue une valeur sûre de ma garde-robe de printemps, donc j'ai voulu tester la version manches courtes pour l'été.

camiPoisBlancs5

J'ai comme la dernière fois cousu un 36 à la poitrine et 38 à la taille, c'est parfait. Pas vraiment de difficultés : je n'ai quasiment cousu que des chemises dernièrement, donc je commence à maîtriser les cols...

camiPoisBlancs1

Ce n'est pas une couture très longue à faire, ni très compliquée, surtout en version manches courtes. Le fronçage des 2 mètres de jupes est certes un peu fastidieux mais pas vraiment difficile.

camiPoisBlancs3

La principale difficulté, en fait, est venue de ma machine à coudre, qui a subitement refusé de me faire des boutonnières correctes. A force de nettoyer, renfiler le fil, refaire la canette, cela a fini par fonctionner, mais j'ai perdu beaucoup de temps et me suis fait quelques frayeurs. La pose de la fermeture invisible, avec mon nouveau pied spécial, n'a pas été sans mal : je pensais pouvoir me passer de l'étape "repassage de la fermeture", finalement, il ne vaudra mieux pas.

 camiPoisBlancs2

Niveau longueur de robe, étant donné qu'il faut qu'elle soit "bureau-compatible", j'ai dû faire un ourlet minimum (1 cm). A penser pour une prochaine fois.

camiPoisBlancs4
Les poches ! Je les adore dans cette robe !

Le tissu est encore un peu raide, j'espère que les lavages vont l'assouplir. A part ça, je pense que cela va être une nouvelle valeur sûre de ma garde-robe...

camiPoisBlancs6

Avec les jolis boutons de ma mercerie favorite...!